Journal of Strategic Intelligence and International Relations

Dounia 4 :
SADC : Deeper Economic Integration and Prequisites

SADC : Deeper Economic Integration and Prequisites

La Communauté des états de l’Afrique australe pour le développement (SADC) est une initiative qui concerne l’un des plus gros potentiels de développement régional socioéconomique sur le continent africain. La problématique de l’intégration économique au sein de cette communauté se pose en termes de rythme de progression, de domaines concernés, d’avantages attendus ou encore de pré-requis. Les enjeux couvrent aussi bien les champs de la sécurité territoriale, la résolution de conflits, l’identité et la souveraineté nationales que les comportements des leaders, en passant par la prise de conscience du caractère stratégique de cette intégration face aux bouleversements géopolitiques récents et à venir. Ce numéro de Dounia, la revue d’intelligence stratégique et des relations internationales, passe en revue plusieurs facettes de l’intégration économique au sein de la SADC et propose une réflexion multidisciplinaire pour mieux comprendre l’évolution et les enjeux du processus.

October 2011

4. Intégration monétaire dans la SADC : besoin et type de leadership monétaire

André Nyembwe
pages 37-51

Summary | PDF (279.5 kb)

Depuis l’avènement de l’Union économique et monétaire ou zone euro, on a assisté à un foisonnement de littérature y relative et une multiplication d’initiatives d’intégration monétaire dans le monde, en particulier sur le continent africain. Dans cette mouvance de regroupement régional en projet de zone monétaire, la Communauté de développement d’Afrique australe ou SADC, composée 15 pays de l’Afrique australe (Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Swaziland, Seychelles, Zambie, Zimbabwe) et même de l’est (Tanzanie) et du centre (République démocratique du Congo), vise la formation d’une union monétaire pour 2018. Elle englobe la totalité des pays de la CMA. Alors que plusieurs recherches analysent ce processus soit en étudiant l’avancement de l’intégration monétaire soit en recherchant les caractéristiques de zone monétaire optimale, cet article voudrait plutôt, après avoir analysé la pertinence du choix de l’intégration monétaire au sein de la SADC, se pencher sur la problématique de leadership monétaire. En se basant notamment sur les modes de fonctionnement de la zone euro, de la zone CFA et de la CMA, il se propose de réfléchir sur les types de leadership possibles – en soulignant comment ils influent sur le coût de la perte de la politique de change et le coût d’un éventuel renoncement – avant d’établir ceux qui sont effectivement envisageables pour la SADC. Au préalable, un lien aura été fait entre la rationalité théorique du choix de l’intégration monétaire, l’évidence empirique sur les effets des zones monétaires africaines et la problématique du leadership.




© 2010