Revue d’intelligence stratégique et des relations internationales

Dounia 2 :
L’Afrique et la crise financière internationale

Pour compléter les études sur la crise financière internationale, en particulier sur l’Afrique, il convenait de poser des regards différents, d’encourager des lectures alternatives de la crise financière actuelle, en promouvant des études originales produites par des chercheurs africains eux-mêmes. La posture correspond à la vocation première de la revue d’intelligence stratégique et des relations internationales, Dounia, qui ouvre, à l’occasion de ce deuxième numéro, un nouvel espace de débat et d’échange en vue d’exposer la pensée africaine. Les articles sélectionnés, dans ce numéro, tentent, à leur manière, de poser des conditions nouvelles dans l’objectivation de la crise actuelle en ce qui concerne l’Afrique.

Décembre 2009

9. L’Afrique subsaharienne face à la crise financière et économique mondiale : impact et stratégies mises en place

André Nyembwe Musungaie & Honoré Mbantshi Mingashanga
pages 102-114

Retour | PDF (237.3 ko)

La crise financière internationale qui s’est déclenchée sur le marché immobilier américain s’est propagée à toutes les régions du monde et les répercussions en sont désastreuses pour la croissance économique, les investissements et les échanges extérieurs. Cette crise a ainsi plongé l’économie mondiale dans une phase de récession très prononcée. Pour les pays africains, la crise financière internationale, transformée en crise économique par la suite, constitue un sérieux coup de frein en ce sens qu’elle s’est produite au moment où le continent s’était engagé dans la voie de l’amélioration de ses performances économiques au regard des progrès significatifs réalisés en matière de croissance et de réduction des taux d’inflation. Le présent document se propose d’analyser en premier lieu les éléments à la base de la vulnérabilité du secteur réel des économies africaines et essaie de saisir les mécanismes de propagation de la crise financière internationale et mondiale sur ces économies. Une section mettra par la suite en lumière les différentes répercussions de la crise avant qu’une autre propose un passage en revue d’un certain nombre de mesures prises par les pays africains pour faire face à la crise. La conclusion propose une comparaison de ces mesures avec celles adoptées par les pays avancés.




© 2010