Revue d’intelligence stratégique et des relations internationales

Dounia 2 :
L’Afrique et la crise financière internationale

Pour compléter les études sur la crise financière internationale, en particulier sur l’Afrique, il convenait de poser des regards différents, d’encourager des lectures alternatives de la crise financière actuelle, en promouvant des études originales produites par des chercheurs africains eux-mêmes. La posture correspond à la vocation première de la revue d’intelligence stratégique et des relations internationales, Dounia, qui ouvre, à l’occasion de ce deuxième numéro, un nouvel espace de débat et d’échange en vue d’exposer la pensée africaine. Les articles sélectionnés, dans ce numéro, tentent, à leur manière, de poser des conditions nouvelles dans l’objectivation de la crise actuelle en ce qui concerne l’Afrique.

Décembre 2009

11. L’aide au développement en contexte de crise mondiale : tendances et leçons pour l’Afrique subsaharienne

Grégoire Ngalamulume Tshiebue
pages 122-129

Retour | PDF (111 ko)

Le récent ralentissement de l’économie, qui s’est par la suite transformé en véritable récession mondiale, dû à la crise que traversent les grandes économies des pays industrialisés depuis le second semestre 2008, a soufflé à travers le monde et affecté dangereusement les pays pauvres et à faibles revenus dont ceux d’Afrique subsaharienne que l’on croyait, au début, à l’abri des turbulences financières. Si les prêts hypothécaires à risques nommés subprimes accordés aux Etats-Unis peuvent être qualifiés de détonateur de la crise, les effets de celle-ci ont largement débordé les frontières américaines du fait des connexions systémiques de l’actuelle économie mondialisée. Du coup, tous les pays ont été ébranlés et cette crise a revêtu plusieurs visages : crise alimentaire, crise financière, crise énergétique, crise économique, crise sociale, etc. Alors que « les pays en développement et notamment les pays d’Afrique connaissent un « sous-développement économique » en interrelation avec le « sous-développement financier » », ils se sont retrouvés une nouvelle fois victimes du modèle et des choix de développement peu responsables et inadéquats imposés par les pays riches ainsi que par leurs institutions et systèmes financiers. [...]




© 2010