Revue d’intelligence stratégique et des relations internationales

Dounia 5 :
Les fonds vautours : rationalité, éthique et solutions

Vulture Funds : Rationality, Ethics and Solutions

Les articles sélectionnés dans ce cinquième numéro de Dounia, revue d’intelligence stratégique et des relations internationales, tentent d’objectiver, dans une approche plurielle et multidimensionnelle, le phénomène dit des « fonds vautours ». Dans ce numéro, réalisé en collaboration avec le CNCD-11.11.11, sont successivement analysés : l’évolution de l’endettement des pays en développement depuis la crise des années 1980 et des réponses apportées par la Communauté internationale ; l’inventaire des motifs qui peuvent conduire à mettre en doute la légitimité de l’action des « fonds vautours » ; le point de vue des états africains eux-mêmes ; les différences entre les crises des dettes souveraines dans les pays en développement et dans la zone euro ; le cas particulier de la République démocratique du Congo ; les perspectives juridiques : c’est en effet dans les cours et tribunaux, parfois dans des endroits on ne peut plus improbables (Hong Kong, Jersey), que sont gagnées ou perdues les batailles judiciaires intentées par les « fonds vautours ».

Juin 2012

5. Crises de la dette dans les pays en développement et dans la zone euro : incitations rationnelles des fonds vautours et annulation de dette

André Nyembwe
pages 47-61

Retour | PDF (583.3 ko)

Le présent article met en parallèle la crise de la dette européenne, en l’occurrence le cas grec, et celle des PVD d’une part, et d’autre part, la situation des fonds vautours et celle des créanciers standards. Il rappelle les incitations des créanciers privés à annuler partiellement une dette souveraine et rationalise celles des fonds vautours à agir malgré la détresse des populations et des autres créanciers impliqués dans un processus d’annulation de dette. De cette mise en parallèle et de cette rationalisation du comportement des créanciers privés, l’article veut montrer que la problématique posée par les fonds vautours dans un contexte d’annulation de dette ne peut être résolue sans une a&ion exogène, c’est-à-dire, une action politique comme la récente interdiction de spéculer sur la dette souveraine au moyen des crédit default swaps (CDS) en Europe.




© 2010