Revue d’intelligence stratégique et des relations internationales

Dounia 5 :
Les fonds vautours : rationalité, éthique et solutions

Vulture Funds : Rationality, Ethics and Solutions

Les articles sélectionnés dans ce cinquième numéro de Dounia, revue d’intelligence stratégique et des relations internationales, tentent d’objectiver, dans une approche plurielle et multidimensionnelle, le phénomène dit des « fonds vautours ». Dans ce numéro, réalisé en collaboration avec le CNCD-11.11.11, sont successivement analysés : l’évolution de l’endettement des pays en développement depuis la crise des années 1980 et des réponses apportées par la Communauté internationale ; l’inventaire des motifs qui peuvent conduire à mettre en doute la légitimité de l’action des « fonds vautours » ; le point de vue des états africains eux-mêmes ; les différences entre les crises des dettes souveraines dans les pays en développement et dans la zone euro ; le cas particulier de la République démocratique du Congo ; les perspectives juridiques : c’est en effet dans les cours et tribunaux, parfois dans des endroits on ne peut plus improbables (Hong Kong, Jersey), que sont gagnées ou perdues les batailles judiciaires intentées par les « fonds vautours ».

Juin 2012

6. Les fonds vautours en République Démocratique du Congo : le cas FG Hemisphere

Renaud Vivien
pages 64-70

Retour | PDF (201.1 ko)

La RDC est la proie de plusieurs fonds vautours. Le plus connu d’entre eux est FG Hemisphere qui réclame devant plusieurs tribunaux le paiement au prix fort d’une dette contractée sous la dictature de Mobutu. Ce litige dure depuis près de dix ans et pourrait être définitivement tranché en 2012 à Londres. Dix années durant lesquelles ce « fonds charognard » s’est acharné sur ce pays paupérisé par plusieurs décennies de dictature, des années de guerre, la corruption, le pillage de ses ressources naturelles et la mise sous tutelle des institutions financières internationales. Cette affaire constitue un cas d’école pour qui veut comprendre le mode opératoire des fonds vautours et les mettre hors d’état de nuire.




© 2010